Des investissements prudents

 In Blogue

Le marché immobilier de Québec fait beaucoup parler de lui ces temps-ci. On parle d’un ralentissement. Tant dans la vente que la construction de condos et de maisons. Mais ce n’est pas la première fois qu’un tel phénomène se produit. Rassurez-vous, depuis les 25 dernières années, l’immobilier a traversé plusieurs cycles à Québec. Et nous sommes encore tous vivants !

Il n’y a rien d’inquiétant à voir le marché se stabiliser présentement dans la région. Car, c’est bien le cas. Après avoir roulé à vitesse grand V depuis plusieurs années, les promoteurs reviennent tout simplement à un rythme plus normal.

Plusieurs s’en souviennent, j’ai fait mon entrée dans le domaine immobilier en tant que courtier il y a 25 ans. Je me suis toujours collé à la réalité du marché depuis. Avec la Société Immobilière Huot, il faut évidemment suivre la tendance. Par exemple, en janvier 2010, la Chambre immobilière de Québec parlait d’une augmentation de 23% du nombre de ventes résidentielles par rapport à la même période l’année précédente. C’était 548 propriétés au total, soit 369 unifamiliales et 141 condos, en un mois seulement !

La valeur des ventes atteignaient 124 millions$, un bond impressionnant de 38% ! La popularité des copropriétés avait, quant à elle, plus que doublé, avec 141 ventes enregistrées, soit une hausse de plus de 100%.

Les prix moyens de vente des maisons et des condos étaient tous supérieurs de plus de 20% avec la même période l’année précédente. Et tout ça s’est maintenu jusqu’en 2012 ! C’était évident qu’il fallait un relâchement.

On a la mémoire courte hein ? En octobre dernier, il s’est vendu 453 propriétés à Québec, soit 328 unifamiliales et 82 condos… en 30 jours. Quant au prix, il se maintient à près 270 000$, en moyenne. Où est le drame ?

Nous n’avons pas à craindre une bulle immobilière à Québec. Les meilleures entreprises et les bons constructeurs savent généralement faire les bons choix sans spéculer. La Société Immobilière Huot est parmi eux. Nous poursuivons effectivement notre développement de condominiums Camomille 2 avec prudence, selon l’évolution du marché des acheteurs de condos. Jusqu’ici, les ventes progressent très bien et nous y allons au rythme de la demande.

Notre entreprise entame aussi le projet locatif des Façades du Mesnil et il se fera aussi en fonction des signaux provenant de nos locataires.

Non, il n’y a pas de panique en la demeure. Le développement immobilier de Québec bien encadré, le système bancaire canadien est bien différent d’ailleurs et nous savons vraiment comment analyser les cycles du marché. C’est l’expertise qui compte !

Stephan Huot