Villas Cortina – Un complexe résidentiel de 25 M$ à Québec

 In Actualité

banniere-villas-cortina

Les Villas Cortina, un développement immobilier d’une valeur de 25 millions $, se préparent à sortir de terre dans le secteur Charlesbourg à Québec. Piloté par Groupe Huot, une société immobilière appartenant à l’homme d’affaires Stéphan Huot, le projet prévoit la construction de 110 logements locatifs en bordure de l’autoroute Laurentienne, à l’angle du boulevard Louis-XIV. L’immeuble au caractère distinctif offrira à ses occupants un milieu de vie de qualité, à proximité de la piste cyclable, de nombreux commerces et des grands axes routiers.

Le nouveau développement résidentiel, qui s’est amorcé au retour des vacances de la construction, verra le jour sur le site de l’ancien restaurant Da Cortina. L’établissement, construit sur un terrain de 109 000 pieds carrés, a été acquis en 2009 par Groupe Huot, puis démoli. « La conception a demandé un certain temps et quelques allers-retours entre l’atelier de notre architecte André Roy et le service de l’urbanisme, mentionne Richard Lagacé, le président de Millénum, la division construction du promoteur. On voulait un projet adapté au marché et qui cadre avec les orientations de la Ville. » Le site présente en effet un dénivelé que le promoteur aurait aimé exploiter en construisant sur cinq étages, ce qu’il s’est vu refuser par les autorités municipales. La mouture finale compte donc quatre niveaux, en incluant le rez-de-chaussée, et un stationnement souterrain de 126 cases. Pendant le processus de conception, le bâtiment a par ailleurs pris la forme d’un U. L’espace contenu entre ses murs sera aménagé en cour intérieure privée et comprendra de plus un second stationnement de 61 cases pour les visiteurs.

« On a repoussé les limites au maximum pour faire un projet qui soit vraiment durable, commente Richard Lagacé. Cela se reflète dans le choix des matériaux de finition comme dans les méthodes d’assemblage. » La structure de bois de l’édifice, par exemple, sera renforcée au moyen d’éléments d’acier et de bois d’ingénierie pour améliorer la résistance du bois d’oeuvre en compression. « On a aussi beaucoup travaillé sur l’acoustique pour réduire les sons et les vibrations occasionnés par la présence de l’autoroute, poursuit-il. Pour les fenêtres, on a choisi un verre laminé très épais et on mise sur un calfeutrage maximal à leur pourtour pour freiner la transmission du son. Toujours dans l’optique de réduire les nuisances sonores, tous les compresseurs des unités de climatisation seront installés sur le toit. »

D’une superficie totale de 143 000 pieds carrés, le complexe résidentiel se distinguera de plus par une architecture contemporaine supportée à l’extérieur par un revêtement combinant la pierre et les panneaux de fibrociment. À l’intérieur, les locataires profiteront d’aires ouvertes vastes et lumineuses, de cuisines spacieuses et de salles de bains fonctionnelles. Suivant leurs besoins, les occupants pourront opter pour un logement d’une à trois chambres à coucher, moyennant un loyer mensuel allant de 965 $ pour un appartement de trois pièces, à 1 995 $ pour les appartements
terrasses.

Et si les travaux se déroulent conformément à l’échéancier prévu, les futurs locataires pourront visiter un appartement témoin dès février prochain. « On enclenche l’élévation de la structure dès qu’on aura terminé les fondations, signale Richard Lagacé. On veut fermer l’enveloppe avant les fêtes, pour s’attaquer ensuite aux aménagements intérieurs. L’immeuble doit être prêt à accueillir ses premiers occupants en juillet prochain. »

[buttons type= »Default » size= »medium » style= »flat » link= »http://groupehuot.com/wp-content/uploads/2014/11/Villas-Cortina-Constructo.pdf » target= »blank »]Consulter l’article complet (PDF)[/buttons]