Lors de la première vague de la pandémie, le monde de la restauration a été durement touché. Pour Simon Fortin, le chef du Resto-Bar Le Commandant, il était impensable de revivre la même situation advenant une deuxième vague. Il s’est alors mis en mode solution afin de conserver son équipe, car derrière chacun de ces emplois, il y a une personne. Ensemble, ces personnes forment une équipe tissée serrée, voire une grande famille. « Dans les moments plus difficiles, il faut se serrer les coudes et s’entraider pour passer au travers», mentionne-t-il.

Le chef s’est donc attaqué à un projet qu’il caressait depuis belle lurette, mais qui devait se concrétiser seulement dans un an selon son plan d’affaires. Devancer son projet ne signifiait pas pour autant l’improviser ou le bâcler. Tout a été murement réfléchi avant de donner le coup d’envoi officiel. L’idée qui trottait dans sa tête? Des repas en livraison ou à emporter. Rien de bien nouveau sous le soleil direz-vous. Et pourtant! 


« Ce sont des offres alimentaires alternatives qui se veulent attrayantes, intéressantes et uniques. Elles s’inscrivent en parfaite continuité avec notre menu proposé au restaurant. »

— Simon Fortin


On pourrait croire, à tort, qu’il s’agit d’un copier-coller de la carte du restaurant. Pour le commandant de la brigade, une adaptation était nécessaire, puisque tous les repas ne sont pas nécessairement transposables en version pour la maison. Une expérience gourmande de qualité était essentielle pour le chef. Au cœur de chacun des mets: des produits frais, locaux et punchés! Le tout, dans un esprit écoresponsable.

La fraîcheur au rendez-vous avec un jardin sur le toit

Difficile d’avoir plus frais que les aliments en provenance du Complexe Capitale Hélicoptère. «Nous avons notre propre jardin sur le toit et une serre écologique qui communique avec la cuisine. Ces installations nous permettent d’être autosuffisants notamment pour nos fines herbes, nos tomates et nos piments», souligne le chef. Fait intéressant, la serre est équipée d’un système de récupération de la chaleur des hottes. Elle est ainsi alimentée à l’année par une énergie propre.

De plus, tous les aliments sont transformés sur place par la brigade chevronnée qui œuvre au Resto-Bar Le Commandant. «Chaque jour, on utilise la matière brute pour l’amener vers un produit fini qui ne contient aucun agent de conservation», explique Simon Fortin. Même les douceurs sucrées sont concoctées sur place avec amour par la pâtissière.

Le Resto-Bar Le Commandant a son propre jardin sur le toit et une serre écologique qui communique avec la cuisine.
Le Resto-Bar Le Commandant a son propre jardin sur le toit et une serre écologique qui communique avec la cuisine.

Des produits locaux au menu

Comme plusieurs produits sont cultivés sur le toit du Complexe, ils portent assurément la mention «local». Bien entendu, il faut aller un peu plus loin pour dénicher certains autres produits, mais le chef se fait un devoir d’encourager les producteurs locaux. «Je mets en valeur les artisans et le terroir d’ici. Ce sont des gens qui partagent la même vision que moi et qui offrent des produits raisonnés et intelligents», affirme Simon Fortin. Ainsi, on peut notamment retrouver dans les assiettes du bœuf de la Ferme Highland Lotbinière, du sirop d’érable beauceron de M. Doyon et des fromages de Charlevoix.

Une vision écoresponsable

C’est également dans une démarche écoresponsable que les boîtes dans lesquelles sont déposés les mets ont été sélectionnées. Les boîtes en carton sont non seulement écologiques, mais avec leur look luxueux et attrayant, elles peuvent aussi être réutilisées pour d’autres usages à la maison. Même trouver le plateau en plastique disposé à l’intérieur a nécessité des mois de recherches. Pourquoi un tel dévouement? Parce que le plastique retenu ne contient aucun pétrole, ce qui en fait un produit entièrement compostable. Les ustensiles respectent d’ailleurs ces mêmes règles!

Un goût punché

Des saveurs punchées, une cuisine goûteuse, voilà ce que le chef crée à chaque instant, lui qui s’est donné comme mission de démocratiser la bonne cuisine. «J’ai recours à beaucoup d’épices et de riches parfums pour rehausser les produits d’ici», mentionne-t-il. Simon Fortin fait ainsi vivre des plaisirs à chaque personne qui commande un repas en ligne.

La cuisine du chef est gourmande et créative en plus d’être faite d’ingrédients locaux.
La cuisine du chef est gourmande et créative en plus d’être faite d’ingrédients locaux.

Trois formules simples

L’offre proposée par le Resto-Bar Le Commandant se décline en trois formules qui peuvent toutes être commandées en ligne pour la livraison ou pour emporter: La Boîte du Commandant, La Carte du Commandant et Le Commandant en Chef. Laquelle est la plus appropriée à vos besoins? Voici ce que vous devez savoir pour vous y retrouver.

La Boîte du Commandant

Avec ses 10 choix de boîtes à lunch individuelles prêtes à manger, la Boîte du Commandant représente l’option tout indiquée pour les midis pressés, les dîners-conférences, les rencontres d’équipe — même virtuelles — ou un souper sur le pouce. Chacune des boîtes à lunch froides inclut un repas principal, deux accompagnements et un dessert. 

La Carte du Commandant

Pour déguster un plat gastronomique créatif comme si vous étiez au Resto-Bar Le Commandant, c’est La Carte du Commandant qu’il vous faut. Ce menu à la carte servi chaud est tout simplement prêt à être savouré dans le confort de votre foyer.

Le souci du détail et la fraicheur des aliments sont au cœur de chacun des plats.
Le souci du détail et la fraicheur des aliments sont au cœur de chacun des plats.
resto-bar le commandant

Le Commandant en Chef

Chaque semaine, le chef s’inspire des saveurs du moment pour élaborer de nouvelles créations. Il vous suffit de réchauffer le contenu sous vide de votre boîte-repas. Le Commandant en Chef est prêt en 10 à 15 minutes. Il ne vous reste plus qu’à mettre la touche finale et déguster.

Vous pouvez également compléter votre commande en y ajoutant des boissons et d’excellents vins, et ce, à prix très abordables. Bon appétit!

Pour commander votre repas, c’est par ici! lecommandant.com

Source : Le Soleil